Tueries : Jumet réunit les familles le jeudi 12

3 december 2002

Pas de “nouvelle piste de l’imperméable oublié”: le scoop étalé hier sur deux pages de La Dernière Heure n’était qu’un remake de vieilles rumeurs. Le nouveau procureur du Roi de Mons, Claude Michaux, qui reste en charge du dossier des tueries, dément ces informations qui sont soit inexactes, soit qui ont fait l’objet de toutes les vérifications. L’enquête a été menée. Les explications pourront être données à la réunion des familles des victimes le 12 décembre à Jumet, ajoute-t-il.

On savait qu’un imperméable Burberry avait été trouvé derrière le restaurant Les trois canards à Ohain, attaqué par les tueurs le 2 octobre 1983. Rien ne permet de dire que cet imper ait ou non appartenu à un des tueurs. Ni surtout que ce Burberry taille 46 ait appartenu à Vincent Louvaert, un truand décédé en novembre 1983, qui, lui, mesurait 1,82 m.

La soeur de Louvaert, qui selon La DH aurait lavé un Burberry taché de sang dans sa baignoire à Laeken, a depuis longtemps précisé aux enquêteurs qu’il ne s’agissait pas de ce type d’imper. Le Burberry d’Ohain a été soumis au labo qui n’a relevé aucune trace suspecte pouvant provenir de sang.·

Bron » Le Soir | René Haquin

Tags:

Menu