Kapllan recherché comme témoin

28 juli 2006

Murat Kapllan, en fuite depuis le 16 juillet, est depuis peu recherché comme témoin dans le cadre des tueries du Brabant wallon, comme l’ont révélé hier nos confrères de Het Nieuwsblad, Het Volk et De Standaard.Entre 1982 et 1985, les tueurs du Brabant ont terrorisé la Belgique, braquant des commerces sans état d’âme et tuant 28 personnes pour des butins invariablement dérisoires.

Que vient faire Kapllan dans cette affaire ? En fait, la cellule de Jumet, chargée de l’enquête sur ces tueries, le fait rechercher comme témoin. Les enquêteurs se demandent en effet s’il n’est pas l’auteur de deux vols de voitures, qui auraient servi, sans qu’il le sache, pour les tueries.

Les enquêteurs pensent notamment à la voiture qui a servi lors de l’attaque du restaurant Les Trois Canards, le 2 octobre 1983, à Ohain. Jacques Van Camp, l’exploitant, avait été assassiné. Kapllan aurait déjà été entendu au sujet des tueries lors de son arrestation en 1984. S’il est soupçonné par les enquêteurs pour ce vol, c’est notamment parce qu’il a volé la voiture de Jacques Van Camp, un an et demi avant l’attaque des Trois Canards, devant son domicile de Woluwe.

Peut-être la cellule de Jumet dispose-t-elle de nouveaux éléments, depuis la fuite de Kapllan, qui justifient cette mention sur son bulletin de signalement. Mais nous n’avons pu joindre le parquet de Charleroi et aucun des trois magistrats en charge du dossier n’était contactable, hier.

Murat Kapllan devait rentrer de congé pénitentiaire, le dimanche 16 juillet dernier à 20 h. Le lendemain, la police l’a repéré à la sortie de Bruxelles et l’a pris en chasse jusqu’au Brico de Wavre, où elle a perdu sa trace. Il est toujours en cavale.

Bron » Le Soir

Tags:

Menu