Tueurs du Brabant: Fin des fouilles dans l’ancien site minier d’Hornu

6 maart 2014

Depuis deux jours, des fouilles se déroulent dans l’ancien site minier de l’Escoufiaux à Hornu. Elles ont pour but de trouver des indices dans le cadre de l’enquête sur les tueurs du Brabant. Selon nos informations, rien n’a été trouvé. Le parquet de Charleroi a décidé d’arrêter les recherches.

Ce jeudi, l’excavatrice de la protection civile est revenue sur l’ancien site minier de l’Escoufiaux à Hornu. Elle a de nouveau creusé le sol à la recherche d’indices dans le cadre de l’enquête sur les tueurs du Brabant. Cette fois, les recherches se sont rapprochées de l’intérieur du terrain. Les alentours des fondations des anciens bâtiments du site ont été dégagés. En effet, des puits d’aération très profonds sont situés à cet endroit.

Plusieurs personnes avaient d’ailleurs indiqué, lors de l’enquête, qu’une voiture ou des armes pourraient y être cachées. Certaines rumeurs parlaient même de la possibilité d’y découvrir l’une des victimes des tueurs du Brabant ou alors le cadavre d’un des membres du fameux “gang”.

Rien de tout ça pour cette fois. Selon nos informations, rien n’a été découvert. Mais, la juge d’instruction à Charleroi préfère ne pas faire de communication sur les résultats obtenus pour le moment. Ce qui est sûr, c’est que les fouilles ont commencé vers 8h30 et qu’à 15h30, plus personne n’était sur place. Le Parquet de Charleroi nous confirme aussi que les recherches vont s’arrêter là.

Tags:

Menu