Tueries du Brabant: des familles s’adressent au politique

10 maart 2014

L’enquête bat son plein, comme le prouvent les fouilles à la recherche d’une Golf GTI organisées la semaine passée à Boussu. Dans une lettre ouverte adressée aux responsables politiques, Patricia Finné, fille de victime, et Michel Leurquin, fondateur et animateur du site relatif aux tueries du Brabant, demandent au monde politique de prolonger et donc retarder la prescription de ce dossier impuni des années 1980 dans lequel au moins 28 personnes dont des femmes et des enfants ont perdu la vie entre 1982 et 1985.

En principe, le dossier est prescrit dans 20 mois et dès à présent, au cas même ou des suspects seraient identifies et arrêtés, “il faudrait que leur procès se termine au plus tard le 9 novembre 2015, c’est totalement impossible”, constatent Finné et Leurquin.

Or l’enquête bat son plein, comme le prouvent les fouilles à la recherche d’une Golf GTI organisées la semaine passée à Boussu. Les auteurs de la lettre ouverte demandent au “monde politique actuellement frileux sur la question de prendre 5 minutes de courage politique”.

“Seul le MR a pris une position favorable. Les victimes et leurs proches attendent non une vengeance mais justice (…) La loi sur la prescription doit être modifiée maintenant. Rejeter la patate chaude au prochain parlement serait une bien mauvaise idée, surtout quand l’incertitude sur la formation des futures coalitions à de quoi inquiéter”, conclut la lettre.

Tags: , ,

Menu